L’origine de la cure

L’idée originale de la cure métabolique Finyo a plus de 60 ans et s’appelle le « régime hCG ».

Ce régime révolutionnaire a été découvert à l’origine par un médecin et chercheur anglais, le docteur Albert Simeons, qui travailla intensément sur les effets des hormones sur l’organisme humain. Ces recherches le conduisirent à se demander ce qui provoque le surpoids.


La réponse à cette question poussa le docteur Simeons à lancer une étude sur les femmes enceintes en Inde. Bien qu’elles soient très minces et généralement assez menues, elles exerçaient tous les jours de pénibles travaux physiques. Dans le même temps, leur alimentation quotidienne ne leur apportait que peu de calories. Il est intéressant de noter que ces femmes donnaient malgré tout naissance à des bébés de poids normal et en bonne santé, et qu’elles maigrissaient très rapidement après leur grossesse. En outre, elles ne ressentaient pas de sensation de faim pendant cette période-là. Il ne fallut pas longtemps au docteur Simeons pour découvrir que l’origine de ce phénomène résidait dans les effets de l’hormone de grossesse: la « gonadotropine humaine », appelée hCG.

Le docteur Simeons put aussi s’appuyer sur une autre observation pour confirmer sa thèse: ce qu’on appelait les « fat boys » étaient aussi traités par des médecins indiens avec de faibles quantités d’hormones hCG. Leur masse corporelle redevenait normale en peu de temps et les fringales disparaissaient. Les « fat boys » souffrent d’un dysfonctionnement des organes sexuels allant de pair avec de grosses fringales, en outre, les bourrelets de graisse se développent chez eux sur tout le corps. Grâce à l‘hormone hCG, on parvient à régler ces problèmes. Aussi bien chez les femmes indiennes enceintes que chez les « fat boys » l’hormone hCG agit sur l’équilibre hormonal et incite le corps à éliminer ses réserves de graisses. Ce qu’il y a de particulier à ce mécanisme c’est que la hCG agit précisément sur les dépôts de graisse auxquels les régimes courants n’accèdent pas et contre lesquels le sport ne peut rien non plus.

De l’Inde à l’Europe

Grâce à son expérience en matière de régime, le docteur Simeons devint rapidement un expert très demandé, il s’établit dans un hôpital à Rome en 1949, où il eut d’abord une riche clientèle. Dans les années 50, le surpoids était un problème des couches supérieures de la population, car seuls les riches pouvaient de toute façon s’alimenter suffisamment. Le docteur Simeons développa un régime qu’il fit connaître dans les années 60 sous le nom de « Pounds and Inches » – a New Approach to Obesity ». Tout comme aujourd‘hui, ce régime consistait en une cure d’amaigrissement de trois semaines avec un apport quotidien en calories de 500 kcal maximum.

Les patients de Simeons recevaient en outre régulièrement des piqûres d’hCG. La réputation du régime se propagea et toujours plus de membres de la haute société allèrent se faire traiter avec succès dans des cliniques privées grâce au concept développé par le docteur Simeons. Mais on n’abordait pas encore ouvertement des sujets tels que les problèmes de silhouette, les cures de jeûne et la perte de poids. Le programme d’amaigrissement du docteur Simeons resta longtemps un tuyau qu’on se transmettait en secret. Avec le temps, il ne fut plus nécessaire d’injecter l’hormone hCG sous forme de piqûre, on pouvait prendre des gouttes, ce que de nombreux patients trouvaient plus agréable.

Si l’on injectait autrefois l’hormone hCG avec une piqûre, il existe aujourd’hui, avec la cure métabolique Finyo, un moyen bien plus agréable et plus simple de profiter des avantages de l’hormone hCG: les granules homéopathiques. Ces petites billes contiennent non pas des éléments concrets détectables de l’hormone mais seulement la pure information bioénergétique de celle-ci. Cela ne modifie pas votre équilibre hormonal et n’a donc pas d’effets secondaires liés aux hormones.